Image : Olivier Spinewine

Notre projet d’établissement (septembre 2018)

 

Introduction

L’entrée dans notre école impliquera de la part de chacun (équipe éducative, parents et élèves) adhésion au projet d’établissement, disponibilité et investissement personnel.

L’équipe pédagogique de l’établissement aura le souci d’amener les élèves à la maitrise des compétences telles que définies dans les référentiels des compétences terminales et des savoirs requis de la Fédération Wallonie Bruxelles.

L’école fera partie de la FELSI (Fédération des Écoles Libres Subventionnées Indépendantes).

 

Une attention toute particulière sera accordée à l’autonomie et à la coopération, des valeurs qui seront toujours présentes dans notre esprit lors de la mise en oeuvre des moyens définis dans le projet d’établissement et des méthodes qui y seront appliquées.

Ces objectifs essentiels seront indissociables des valeurs fondamentales du projet telles qu’authenticité et épanouissement personnel, esprit critique, esprit d’initiative et de créativité, liberté responsable, respect des autres et de la nature et sens social. Nous tenterons en toute occasion de développer l’examen critique des jeunes face aux problèmes de société (problèmes économiques, écologiques, sociaux, philosophiques ou culturels) afin de faire progresser leur sens démocratique et de leur permettre de mieux comprendre les bouleversements du monde moderne. Toujours, nous nous efforcerons d’amener nos étudiants à prendre vraiment conscience de l’enjeu démocratique, même en dehors du milieu scolaire. Ainsi, ils pourront disposer des moyens de maitriser leur propre destin à condition de rester vigilants, actifs, créatifs et volontaires.

 

Nos priorités

 

- L’autonomie.

C’est la capacité d’acquérir et de développer ses propres méthodes de travail, de s’autocritiquer en sachant tirer profit de ses erreurs, de gérer ses acquis et les difficultés inhérentes à l’apprentissage. C’est aussi la capacité d’acquérir et d’intérioriser des connaissances et de les mobiliser de façon adéquate dans une situation nouvelle.

 

- La coopération.

C’est la capacité de construire et de partager des savoirs, des compétences et des expériences dans tous les domaines avec les autres et de pouvoir retirer du plaisir de ces échanges.

 

- L’authenticité et l’épanouissement personnel global.

C’est la capacité d’être « soi » dans toutes ses facettes (intellectuelle, physique, manuelle, artistique et sociale) avec ses forces, ses limites et ses choix. C’est aussi la capacité de rechercher un développement optimal et équilibré de ses potentialités dans une optique et une volonté de progrès, la capacité de se remettre en question par une autoévaluation permanente.

 

- L’esprit critique.

C’est la capacité de chercher, comparer, réfuter, se poser des questions, discuter, trouver en soi et avec les autres sa propre vérité.

 

- L’esprit d’initiative et de créativité 

C’est la capacité de se lancer dans une nouvelle aventure, de se baser sur des savoirs et des techniques, de se les réapproprier et de les mettre au service de son imagination et de ses projets personnels. 

 

- La liberté responsable 

C’est la capacité de s’investir et de s’engager dans une tâche avec rigueur et autodiscipline, en reconnaissant ses limites personnelles et les exigences des règles et des codes. C’est aussi la capacité de prendre des initiatives pour remédier tant aux difficultés personnelles que collectives, et ce en respectant la liberté des autres.

 

- Le respect des autres

C’est la capacité de considérer tout le monde (direction, personnel, animateurs, élèves, parents, intervenants extérieurs…) de manière égalitaire, de rester à l’écoute des idées opposées et de la différence, de prendre conscience de la spécificité de chacun et de l’accepter.

 

- Le respect de la nature.

C’est la capacité de prendre conscience de son impact écologique, des conséquences de ses actions sur l’environnement et de tenter de réduire cette empreinte.

 

- Le sens social.

C’est la capacité d’être attentif aux autres, de se sentir concerné par les problèmes de société, de manifester sa solidarité et d’établir des communications positives et constructives avec autrui.

 

- Le sens démocratique.

C’est la capacité de prendre part à des processus de décisions démocratiques.

 

Nos spécificités

 

- Une pédagogie basée sur les principes proposés par Célestin Freinet où chaque adolescent est considéré dans sa globalité et où chacun est acteur.

- Un apprentissage qui se développe à partir de la curiosité des élèves ou de situations réelles pour donner du sens aux apprentissages.

 

- Un climat dans lequel prime le souci d’humanité et de dialogue. 

 

- Une organisation basée sur des structures participatives qui s’imbriquent les unes dans les autres. 

 

- Des projets qui animent l’école et les apprentissages. 

 

- Un travail coordonné par une équipe pédagogique motivée, volontaire et formée plus particulièrement aux pratiques de la pédagogie Freinet.

 

- Une construction collective (direction, animateurs, élèves, parents) qui privilégie l’implication, la négociation, le dialogue, la recherche, la remise en question et le perfectionnement.

 

- L’acquisition progressive d’une autonomie sous le regard positif et constructif de l’équipe pédagogique.

 

Une école en prise directe avec les réalités de la vie culturelle, sociale, politique… et donc ouverte sur le monde

 

Nous présentons ici un éventail non exhaustif de démarches et moyens qui seront mis en oeuvre pour concrétiser nos valeurs.

 

Tout ce qui se fait dans l’école (activités ponctuelles, extrascolaires, imposées…) ne figure donc pas nécessairement ici.

 

A. Responsabilité :


Le jeune est amené progressivement à prendre en charge son travail, accompagné par les adultes. L’objectif est qu’il devienne autonome, se confronte à ses difficultés.

 

  • Initiative : possibilité donnée à l’élève d’oser entreprendre individuellement et/ou en groupe des démarches originales.

  • Plan de travail : programme de travail individuel établi par l’élève en collaboration avec l’animateur et évalué par les deux parties.

  • Travail autonome : permet à chaque élève de progresser individuellement en accord avec son plan de travail.

 

B. Entraide inter- âge :

L’entraide est une valeur centrale de notre école dans le cadre du travail et de la gestion de l’école aussi bien au sein de l’équipe que dans les classes.

 

  • Travail de groupe : permet à chacun de développer la coopération et la solidarité tout en menant à bien un projet.

  • Entraide : développer la coopération entre élèves aussi d’âges différents, afin de favoriser certaines formes simples d’enseignement mutuel et de créer des relations interpersonnelles positives.

  • Acteurs :

    • Equipe éducative : c’est l’ensemble des adultes en charge de l’éducation et de l’enseignement au sein de l’école

    • Délégués : porte-parole et rapporteur auprès d’un groupe.

    • Titulaire : enseignant responsable d’un même groupe-classe pendant un cycle.

    • Personne ressource : intervention de personnes extérieures de référence.

 

C. Méthodes pédagogiques :

 
Nous avons à cœur de nous inscrire dans la pédagogie initiée par Célestin Freinet méthode naturelle : à partir d’une situation concrète, construire ses apprentissages par déduction et construction d’hypothèses, tâtonner et progresser à son rythme.

 

  • Continuité : cohérence pédagogique et organisationnelle tout au long du parcours scolaire.

  • Différenciation : sans transiger sur le choix des objectifs maintenus et équivalents pour tous, affecter des moyens différents appropriés aux besoins de chaque élève.

  • Décloisonnement : projet interdisciplinaire impliquant plusieurs enseignants.

  • Interdisciplinarité : projets menés dans le cadre de différentes matières 

  • Tâtonnement : démarche expérimentale naturelle et universelle de découverte et d’expression basée sur l’essai et l’erreur pour construire ses apprentissages, ses propres méthodes de travail et de recherche.

 

D. Lieux et moments de travail :

 

Pour mettre en œuvre notre pédagogie, nous utilisons des moments et des lieux de travail particuliers au sein des cours.

Liste non-exhaustive des outils de travail en plus des infrastructures classiques :

 

  • Lieux

    • Centre de documentation : la bibliothèque et le Centre de Documentation sont amenés à être gérés en collaboration avec les élèves.

    • Coin lecture : lieu dans lequel les élèves ont la possibilité de lire en silence des livres de l’école ou de la maison.

    • Locaux multimédia : Les technologies de l’information et la communication sont utilisées dans l’esprit de la pédagogie Freinet afin de communiquer et rester en contact avec le monde tout en veillant à une éducation aux médias.

 

  • Moments

    • Ateliers : période d’activité regroupant des élèves d’âges différents.

    • Temps de partage : sur inscription libre, l’élève présente à la classe un travail dont il est fier. La classe pourra réagir à ce travail pour encourager l’élève et l’aider à trouver des améliorations. L’enseignant pourra utiliser ce travail pour enrichir la culture de classe et initier de nouveaux apprentissages.

    • Correspondance / échanges linguistiques : par lettre, courrier électronique ou rencontre, les élèves communiquent avec l’extérieur en français, néerlandais ou anglais.

    • Dédoublement : période durant laquelle deux enseignants sont en charge d’une même classe ce qui permet de travailler en petits groupes différenciés et d’individualiser l’enseignement.

    • Recherches / exposés / présentations : selon les méthodes propres à la discipline, se poser des questions et y répondre en suivant une démarche scientifique

    • Sorties : participation à des évènements et/ou organisation de manifestations dans et hors de l’école.

    • Expression libre : liberté donnée et encouragée de s’exprimer véritablement par l’écriture mais aussi par l’expression artistique et corporelle.

    • Projet

 

 

E. Démocratie :
 

La démocratie est très représentée dans notre école. Des lieux et des temps sont institués pour prendre des décisions à tous les niveaux. La parole est donnée à chacun et chacun peut être représentant et représenté. Le but étant de former de futurs citoyens capables d’agir dans la société. 

 

  • Assemblée générale : groupe élu ayant le pouvoir de modifier les statuts, de nommer et de révoquer les administrateurs, d’approuver les budgets et les comptes annuels, d’élaborer le règlement d’ordre intérieur, etc.

  • Commission : groupe de réflexion et de décision assurant le bon fonctionnement de l’école. Les statuts prévoient trois commissions : Freinet, Inclusion et Bâtiment

  • Réunions d’équipe : réunion regroupant les animateurs et intervenants pédagogiques pour assurer une continuité, une cohérence et une logique éducative, pour prendre des décisions, pour échanger sur le fonctionnement d’un groupe et la place de chacun.

  • Groupes de travail : des groupes de travail sont mis sur pied pour traiter des sujets précis relatifs à des missions déterminées par l’équipe. Ils soumettent leur réflexion à l’équipe afin d’orienter les décisions à prendre.

  • Conseil d’Administration : pouvoir organisateur de l’école.

  • Conseil de classe : réunion des élèves d’une même classe et du titulaire pour assurer le bon fonctionnement du groupe et décider des projets.

  • Conseil d’école : réunion des délégués élus par chaque classe, des animateurs et de la direction. Concerne les élèves de toute l’école dans le but d’assurer son bon fonctionnement.

  • Conseil de participation : en conformité avec le décret « Missions », ce conseil débattra du projet d’établissement et remettra des avis notamment sur le rapport d’activités.

 

F. Evaluation :

Etat des lieux dans l’évolution des apprentissages d’un élève par rapport à des objectifs définis pour lui permettre de se situer, de remédier à ses lacunes et de progresser.

 

  • Autoévaluation : état des lieux autonome pour apprendre à l’élève à repérer lui-même ses points forts et ses points faibles et savoir où il en est.

  • Coévaluation : confrontation de l’évaluation et de l’autoévaluation dans un souci d’objectivité.

  • Formative : analyse commentée des points forts et des points faibles de chacun pour envisager les remédiations nécessaires.

  • Certificative : évaluation portant sur les compétences à certifier et les savoirs requis au terme d’un degré.

  • Carnet de progression : évaluation globale régulière portant sur l’ensemble de l’évolution de l’élève, de ses compétences et de ses acquis

 

 

G. Vie en communauté :

 

Dans notre école, nous donnons une place importante au Vivre Ensemble. Pendant les temps scolaires, les relations font l’objet d’attentions particulières. Une relation de confiance, le respect mutuel, la recherche du bien-être et de la sérénité sont nos objectifs.

 

  • Voyage : en rapport avec les projets pour favoriser la recherche d’informations, organiser la mise en pratique de l’interdisciplinarité et renforcer les relations élève-animateur et élève-élève.

  • Services : prise en charge d’une responsabilité temporaire par les élèves pour organiser le bon fonctionnement du groupe-classe et/ou de l’école.

  • Inclusion et intégration :

    • Intégration : dans le cadre du décret  du 3 mars 2004 organisant l’enseignement spécialisé, collaboration avec les écoles d’enseignement spécialisé partenaires afin de mettre en place des adaptations et des outils pour des élèves aux besoins spécifiques.

    • Inclusion : adaptation réciproque permettant aux élèves en situation de handicap et aux autres de partager leurs différences et d’en tirer profit.

  • Communication :

    • Extra-Muros : c’est le journal de liaison entre les différents acteurs de l’école : parents, équipe, CA, élèves. Il a une parution hebdomadaire et est en format électronique. Il est diffusé via smartschool.

    • Journal d’école : journal réalisé par les élèves.

    • Exposition : présentation des travaux des élèves

    • Forum : rassemblement d’élèves qui assistent à des communications sur la vie en communauté et à des présentations.  

    • Tutoiement : mode de communication égalitaire favorisé dans l’école sans connotation irrespectueuse.

    • Journal de classe : le journal de classe est un document administratif officiel reprenant les matières vues et travaux demandés. Le journal de classe est également un moyen privilégié pour les échanges entre l’école et les parents.

    • Smartschool : smartschool est la plateforme qui permet une liaison entre l’école et la maison. C’est également l’outil privilégié pour les communications entre les différents partenaires de l’école.

  •  Règles et sanctions

Lorsqu’un élève transgresse les règles de l’école et qu’aucune réparation ne s’avère concluante, une sanction sera appliquée et les parents en seront informés. Certaines règles de base sont fixées dans le R.O.I. (règlement d’ordre intérieur), d’autres sont établies en concertation avec les élèves.

  •  Contrat : outil d’engagement personnel ou collectif visant le respect des règles de l’école.

  • Médiation : volonté de concilier ou de réconcilier des points de vue.

  • Réparation : la réparation d’un préjudice commis est toujours prioritaire à la sanction et en lien avec la transgression.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now